La Fée de Verdun (roman)

Philippe Nessman – La Fée de Verdun
Flammarion Jeunesse, 2016

couv-fee-verdunUn soir de 1943, la grand-mère du narrateur, alors âgée de 10 ans, découvre une femme inanimée sur le trottoir, le visage ensanglanté. Le lendemain, dans les journaux, elle apprend l’identité de la victime, Nelly Martyl, une ancienne cantatrice… Soixante-dix ans plus tard, le petit-fils décide de mener l’enquête pour apporter des réponses à sa grand-mère, toujours hantée par le souvenir de cette mystérieuse dame blessée.

Chaque fois que je lis un article ou un acte d’état civil la concernant, je sens qu’elle reprend vie. Elle avait disparu, et la voilà qui réapparaît. »

On a un peu trop tendance à dénigrer la « littérature jeunesse », souvent qualifiée de légère. C’est un tort, comme le démontre ce roman de Philippe Nessmann, à même de passionner n’importe quel amateur de généalogie.
Car c’est à un véritable travail d’enquêteur que s’est livré l’auteur pour nous raconter la vie et l’incroyable destin – authentique – de son héroïne.

C’est ainsi que nous le suivons sur les traces de Nelly Martyl, née Martin, épouse Scott, à photo-fee-de-verduntravers toutes sortes de ressources archivistiques bien connues du généalogiste : la BnF, les archives de Paris, Gallica, les fonds de la Croix-Rouge et ceux du musée du Val-de-Grâce… Pas à pas, nous découvrons l’avancement de ses recherches, à travers les recensements, les coupures de presse… Peu à peu, nous voyons les traits de Nelly se dessiner : une enfant trop tôt orpheline, sauvée par la musique puis aspirée par la Grande Guerre. Jusqu’à enfin savoir ce qui s’est passé ce fameux soir de 1943.

Si vous êtes à la recherche d’un livre pouvant intéresser un adolescent (ou pré-ado) à la généalogie, en lui montrant comment mener une enquête à partir des archives et à quel point cela peut être passionnant, ne cherchez plus : La Fée de Verdun remplit tous ces rôles, en plus d’être un roman captivant !

  • On a beaucoup aimé : la description détaillée des recherches, les nombreuses illustrations.
  • On a moins aimé : certaines découvertes semblent presque trop faciles.
  • Pour aller plus loin : Après l’écriture de son livre, l’auteur a poursuivi l’enquête et publié ses dernières trouvailles sur son site.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s